Le minimalisme, c’est quoi au juste ?

Le minimalisme, c’est quoi au juste ?
3
Nov

Suite à l’annonce de mon challenge minimaliste, certaines questions m’ont été posées, sur le blog et en dehors. A quoi ça sert ? C’est pas un peu ennuyeux ? C’est quoi le minimalisme ?

Le minimalisme, ce n’est pas la même chose pour tout le monde. Il n’y a pas de règle à suivre, si ce n’est se rapprocher de ce que l’on est vraiment et de ce qui est important pour nous, en évitant de se laisser encombrer par le superflu, qu’il s’agisse de matériel ou d’immatériel.

Le minimalisme, un truc de décroissants ?

Mener une vie minimaliste n’implique pas forcément de cesser de consommer, mais de consommer intelligemment. Nous sommes bombardés de publicité, de nouveaux outils et gadgets tellement inutiles qu’ils deviennent indispensables… difficile d’y résister ! Il s’agit de faire la différence entre ce dont nous avons besoin et ce dont nous pouvons nous passer. Et ce n’est pas chose facile, c’est certain !

Dans cette vision des choses, pourquoi ne pas acheter quelque chose qui peut vous simplifier la vie ou vous permettre de gagner du temps ? Il n’est pas question d’être avare : acheter des choses de bonne qualité, et donc un peu plus chères, devrait être considéré comme un investissement qui vous aide à atteindre votre but : avoir une vie plus agréable, simplifiée, disposer de plus de temps…

Nous avons par exemple récemment investi dans un robot multifonctions, et j’en suis ravie ! Alors que nous ne disposions jusque là que d’un petit mixer très peu pratique pour faire des soupes (il me fallait un récipient supplémentaire pour pouvoir mixer la soupe petit à petit), tout est maintenant beaucoup plus simple. Par ailleurs, la fonction presse agrumes me permet de vraiment récolter tout le jus des oranges sans trop d’efforts, et la centrifugeuse, quel bonheur ! Certes, il faut dans un premier temps se familiariser avec l’appareil et ses nombreux accessoires, mais une fois cela passé, ça roule presque tout seul !

Une vie minimaliste = une vie fade ?

Voilà une idée reçue qu’il faut envoyer valser ! Chacun crée son objectif minimaliste. Inutile de copier son voisin ! Vous pouvez très bien garder votre personnalité, en vous et chez vous !

En vous concentrant sur ce qui vous est essentiel, votre vie ne peut être que meilleure, car vous faites de la place à ce qui vous procure du plaisir, que ce soit des moments privilégiés avec les gens que vous aimez ou avec un bon bouquin, comme la mise en valeur de l’espace dont vous disposez.

L’esthétique a évidemment sa place. Personne ne force qui que ce soit à vivre dans une pièce vide avec des murs blancs. Si cela vous fait plaisir d’avoir cette si belle toile au mur, pourquoi vous en débarrasser ? Là encore, tout ce que vous avez à faire, c’est de privilégier la qualité à la quantité.

Gardez en tête que 80% de ce que nous possédons n’est jamais utilisé, et que nous portons seulement 20% de nos vêtements… 80% du temps ! Sans aller jusqu’à ne posséder que 100 objets, ce n’est pas en donnant ou en vendant ce qui n’est pas utilisé que vous allez vous perdre ce qui fait que vous êtes vous. Au contraire, vous pourriez bien vous en rapprocher ;)

Une vie minimaliste n’est jamais figée. C’est un véritable voyage, au cours duquel on évolue perpétuellement.

Un avis sur la question ?

Connaissiez-vous le minimalisme ? Comment le perceviez-vous ? Avez-vous encore des interrogations sur le sujet ?

Dites-moi tout dans les commentaires :)

Photo : Eleaf

Commentaires

  • 3 November 2010

    Merci pour ces précisions :)

    Je voyais le minimalisme d’une manière assez caricaturale : minimalisme = rien.

    C’est-à-dire que je pensais qu’il était nécessaire de se débarrasser de quasiment de tout ce qui était pas obligatoire pour vivre. Mais l’exemple de ton robot multifonctions prouve bien le contraire.

    Il faudrait justement que je m’y mette clairement au minimalisme alors ! Je suis un pro pour garder toutes les choses qui ne me servent à rien et qui prennent inutilement de la place.

  • 3 November 2010

    Pour moi, le minimaliste, c’est se débarasser ce qui est superflu pour soi. Je reprends l’exemple de ton robot, c’est à peu près la même pour moi, donc je le garde : je m’en sers souvent pour quelque chose que j’aime faire (les cocktails) même s’il n’est pas indispensable à ma vie.

    Après c’est clair que la loi de Pareto (80%-20%), c’est dingue, ça s’applique vraiment à tout !

    Pour résumer : un environnement minimaliste sera différent pour chacun :)

  • 3 November 2010

    Le minimalisme… Cela fait maintenant plus d’un an que je progresse sur ce chemin, j’avais commencé en dévorant l’Art de la Simplicité, de Dominique Loreau. Je me suis littéralement éclatée à passer et repasser en revue mes possessions, et je le fais régulièrement! Ma chambre est toute petite, et pourtant cet été j’ai vidé plus de 10 grands sacs! Et je continue encore régulièrement, parce que plus je me sépare de ce qui est inutile, plus je me sens libre. J’adore! Et j’aime l’idée de consommer intelligent, et d’apprécier ce qui est esthétique ET fonctionnel ET agréable. Je pense que j’ai encore beaucoup de chemin à faire, mais ce sera avec plaisir. Le seul problème que j’ai, c’est avec les livres. Ce sont les seuls objets que j’aime presque jusqu’à les collectionner (bien que je me raisonne) et il m’est difficile de ne pas m’en séparer. Je ne garde que ceux auxquels je tiens… mais justement, je tiens à de très nombreux livres :)

  • 4 November 2010

    Bon article sur la définition du minimalisme, bravo. J’essaye de rentrer moi même dans cette philosophie de vie depuis peu.
    Parmi tout ce que tu as dis, 3 points importants selon moi :
    - appliquer sa propre définition du minimalisme, pour soi même. C’est à dire jusqu’à quel niveau on peut réduire ses possessions, sans que cela soit une contrainte pour notre vie, et celles de nos proches vivant avec nous.
    - consommation intelligente.
    - se concentrer sur l’essentiel : tout à fait d’accord avec ce point, réduire pour pouvoir profiter à fond de l’essentiel, se focaliser sur le principal.

    Bravo encore pour cet article :)

  • 4 November 2010

    Je trouve que tu as tout à fait bien résumé.
    Bravo! :)

  • 5 November 2010

    @Justin Je suis ravie d’apprendre que j’ai pu balayer quelques idées reçues ! Crois-moi, je ne me sens absolument pas capable de vivre avec rien ! Rien qu’en matériel informatique et produits de beauté (quoi que j’ai désencombré à ce niveau aussi…) ça en fait des choses auquel je tiens ;)
    Bon alors si ce n’est pas pour cette fois, peut-être me rejoindra-tu dans mon challenge lors d’une prochaine édition ? :)

    @Olivier Exactement, chacun voit midi à sa porte ! Et oui, la loi de Pareto marche pour tout :)

    @Lumière Créatrice c’est incroyable le nombre de choses que l’on peut accumuler, même dans de petits espaces ! ça m’a frappé à chaque fois que j’ai déménagé, même quand je quittais un studio ! As-tu envie de tenter mon challenge minimaliste ? (http://vie-simple.fr/vie-alternative/mon-challenge-minimaliste-introduction/) c’est à un rythme objectivement faisable, alors n’hésite pas ;)

    @Etienne et @Miaou-Isabelle merci :) au plaisir de suivre nos évolutions respectives en la matière !

  • 5 November 2010

    Je te rejoindrai avec un grand plaisir, ça ne peut être qu’une bonne chose pour moi :)

    Si tu as le temps de jeter un oeil à mon dernier article. J’aimerai voir ton avis là-dessus car je crois, en quelques sortes, que c’est une forme de minimalisme sur ordinateur :p

  • 5 November 2010

    Bonsoir Joanne :)

    Ton défi je le vis déjà pleinement depuis cet été :) Ou presque. Je ne jette pas un objet à chaque fois que j’en ai un autre mais :

    - J’essaye de ranger le plus régulièrement possible
    - J’organise ce qui doit patienter (j’ai une boîte spécial courrier et je trie régulièrement par exemple).
    - Je fais une “tournée désencombrement” régulièrement
    - Je jette plus ou moins un objet par jour quand c’est possible. Parfois je n’ai pas le temps, mais je me rattrape avec une “tournée désencombrement”.

    C’était déjà un petit challenge que j’avais commencé en mai, et maintenant j’essaye de le maintenir et d’en faire un mode de vie.
    Je m’inspire aussi un peu de la méthode des 5S dans tout ça :)

  • Seb
    17 November 2010

    Pour résumer, en quelque sorte, le minimaliste c’est “Range ta chambre et jette moi ses bouteilles de bières vides qui traînent !”

  • 17 November 2010

    @ SEB , ta definition, c’est faire le menage minimaliste d’une chambre ^^
    Bizzronrons de Miaou

  • 18 November 2010

    @Seb je crois que si tu as des bouteilles vides qui trainent partout, il faut prendre le problème à la base avant de se mettre au minimalisme… à moins de vouloir changer radicalement ;)

  • Pingback: Minimalisme, survivalisme, comptage : ma vision | Vie Simple

  • 18 July 2011

    Bonjour Joanne…

    Premièrement ..Félicitation pour ton site !!

    Étant un habitué des sites “anglais”…Zen Habits, Miss Minimalist et autres, ton site en français m’a donné le gout de démarrer le mien au Québec ! ( N’en suis qu’à ses premier balbutiements …)

    Depuis des années je traduit a ma conjointe les sites américains sur le sujet, …maintenant elle va pouvoir se délecter du tien !! Donc moins de traduction pour moi…Hehehe )

    Bonne continuité !!!
    - Alain a récemment publié Ma definitionMy Profile

  • Pingback: Une idée simple : faire la vaisselle | Vie Simple

  • 7 August 2012

    Hello,

    Merci beaucoup pour tous tes articles qui collent parfaitement à l’esprit que je souhaite adopter petit à petit ;)

    Arthur

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CommentLuv badge
Remplissez le formulaire ci-dessous pour vous inscrire à la Newsletter afin de ne manquer aucun article et recevoir l'ebook gratuit 'L'art du désencombrement'. Garanti sans spam !